Je mange donc je suis

Osez la gourmandise avec la méthode Zermati!

 

Savez-vous manger?

Savez-vous manger? dans Savoir mangerBonjour à toutes et à tous!

Si comme moi, vous avez un rapport problématique à la nourriture, si vous en avez plus que marre des régimes à répétition, si vous êtes gourmands et souhaitez malgré tout retrouver un corps plus sain, alors vous avez frappé à la bonne porte :)

Je suis en guerre contre mes kilos depuis mon adolescence, autant dire depuis toujours! Comme beaucoup d’entre vous, je me suis longtemps faite avoir par les promesses des régimes, encouragée par les résultats aussi impressionnants qu’éphémères. J’ai perdu du poids, puis j’en ai repris, j’en ai à nouveau perdu, et repris. Finalement, il m’a fallu des années pour m’apercevoir que les kilos n’étaient pas mes ennemis, ils étaient simplement là pour témoigner d’un souci bien plus important et bien plus insidieux…

Mais laissons mon histoire personnelle de côté pour le moment. Si vous êtes ici, c’est certainement pour trouver quelques réponses à vos questions et pour savoir, mais pourquoi, bon sang, n’arrivez-vous pas à maigrir? Si tel est le cas, alors j’ai une question très simple à vous poser: savez-vous manger? Je devine déjà votre sourire en coin : « Mais de quoi elle me parle là? Bien sûr que je sais manger! Tenir une fourchette, un couteau, manger équilibré, cinq fruits et légumes par jour répartis en trois repas, boire 1.5L d’eau… » Oui, oui, oui, les adeptes des régimes sont tous incollables là-dessus. Ah, pardon, vous ne voulez plus faire de régime? Alors oubliez tout ce qu’on vous rabâche depuis des années. Acceptez de lâcher prise pour une fois, et écoutez ce que vous dit votre corps.

Dans les pages qui vont suivre, je vais partager avec vous mon long parcours de régimes, mes échecs, mes réussites, mes trouvailles et bien bien d’autres choses. Les plus gourmands apprécieront, j’espère, mes recettes de cuisine (pas question de diététique ici, du plaisir, rien que du plaisir!).

Image de prévisualisation YouTube

Dans : Savoir manger
Par @nie
Le 19 juin 2012
A 10 h 10 min
Commentaires : 2
 
 

Colères, Freeletics et protéines végétales

freeletics franceMe voilà de retour parmi vous avec plein de nouvelles et non des moindres! Toujours aussi passionnée par mon bien-être physique, émotionnel et alimentaire; toujours aussi curieuse d’en apprendre plus sur l’interaction entre les émotions et la nourriture, et pas seulement à travers les bouquins, mais aussi en expérimentant et en m’observant. Dans le billet précédent je m’étais donc arrêtée sur les applications potentiellement utiles de la sophrologie en cas d’EME (envies de manger émotionnelles). J’avoue, après l’écoute répétée de la séance de sophro mes EME avaient disparu… pour revenir quelques semaines plus tard. Je m’étais donc remise à la sophro, et cette fois à la place des EME c’est mes débordements émotionnels qui ont atteint un summum. La colère, une émotion que je n’avais plus connue depuis mon adolescence (peut-être parce que justement la nourriture m’aidait à la refouler?!), a fait son grand coming out! Verdict: il faut considérer les émotions et la nourriture comme des vases communicants. Il n’est pas possible de se débarrasser des EME  par une simple suggestion, sans mettre en place une gestion émotionnelle efficace: soit les EME vont revenir comme une bonne vieille méthode de gestion des émotions par la nourriture, soit les émotions vont s’amplifier et vous rendre furieuse/dépressive/parano etc.

Pour ma part, la colère avait atteint une telle intensité, que la seule chose qui pouvait m’aider à l’expulser était de cogner dans mes affaires ou de les envoyer valser. Et là, plutôt que d’y voir un échec, j’ai entrevu une opportunité. Si la seule manière d’évacuer ma colère rapidement est de me défouler physiquement à ne plus en pouvoir, et bien, qu’est-ce que j’attends? Comme par hasard, j’ai simultanément découvert l’appli Freeletics Bodyweight, et elle me proposait tout ce dont j’avais besoin: des exercices personnalisés et très physiques sollicitant l’ensemble du corps – défoulement garanti! Moi qui détestais depuis toujours le sport en salle et la musculation, j’étais pourtant heureuse de m’y mettre! Oui, car avec cette appli pas besoin d’aller en salle, c’est muscu et cardio où on veut quand on veut: chez soi, dehors avec des copains, au stade, dans la nature… Bien sûr l’entrainement est physique et il faut le vouloir. Et moi je le voulais à mort: laisser le ressort se détendre, me sentir mieux, et pourquoi pas me remettre physiquement en forme au passage. J’ai pris un abonnement au coach pour 3 mois, ainsi l’application génère un entrainement personnalisé pour chaque nouvelle semaine en fonction de nos indications et du feedback sur les entrainements précédents. Et on progresse doucement, on se renforce, on prend du muscle, on perd de la graisse, on transpire, on récupère des crampes et on s’y remet. Mes entraînements durent en moyenne 30 min.

Je devine la question qui vous brûle les lèvres: « Alors, ça donne quoi? » Et bien, j’attaque ma 5ème semaine avec Freeletics et je me sens mieux que jamais! Je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin! Côté émotions, c’est le paradis. Mon anxiété a disparu, mes colères aussi: mon humeur moyenne fluctue entre sérénité et joie (oui, humeur moyenne, car personne n’est à l’abri des contrariétés). C’est vrai qu’en demandant à un ami athlète, il m’a dit qu’il ne se sentait jamais anxieux. Mon énergie est bien gérée et ça se sent, je me sens comme revitalisée. Je découvre que je peux courir plus longtemps (« moi » et « courir » – il y a un mois c’était un oxymore! ^^), aligner plus d’abdos et de squats à la suite… J’ai pris 0.4kg de muscles et perdu 0.9kg de graisse. Pas d’EME non plus, mon appétit fonctionne comme une horloge. Récemment je me suis aperçue que je n’avais pas mangé de chocolat depuis… un mois! Moi, le bec sucré depuis ma naissance, je me sens très peu portée sur les friandises industrielles. A présent je reçois ma dose de sérotonine grâce à la muscu.

20160730_133309C’est donc naturellement que j’ai décidé de revoir mon alimentation assez pauvres en protéines jusque-là. A présent, je veille à ce que toutes mes prises alimentaires en contiennent, et étant végétarienne ceci est assez facile à faire puisque les protéines végé sont très variés et s’adaptent à tous les repas. De plus, à ma grande joie, Céréal a lancé une gamme de steaks, escalopes et autres joyeusetés végé au rayon frais! Avec cet ajustement alimentaire, les crampes ne durent pas, les muscles récupèrent plus vite, et moi, je me régale. Je me suis également mise à essayer des recettes maison, et découvert ce blog merveilleux avec plein de recettes de pâtisseries riches en protéines, spécialement adaptées à mon cas! Je suis consciente qu’il ne s’agit pas d’une recette miracle, mais simplement de mon expérience personnelle. Si vous vous engagez sur une voie similaire, sachez que le seul moyen de durer est que ça devienne un vrai plaisir, une passion, une inspiration quotidienne.

Allez, une petite vidéo pour terminer! :)

Image de prévisualisation YouTube

Dans : Bouger,Mes défis,Mon parcours
Par @nie
Le 1 août 2016
A 19 h 43 min
Commentaires : 0
 
 

Köfte aux carottes et à la semoule (végétarien)

Köfte carottes semouleIngrédients (3 pers.):
- 2 grosses carottes- 1 oignon
- 2 gousses d’ail
- 1/2 verre de protéines de soja fines
- 1 verre de semoule de blé fine
- 1 verre d’eau
- 2 CS d’huile d’olive
- sel
- mélange d’épices pour poulet rôti
- panure

 

Préparation:
- Laisser tremper les protéines de soja 10 min dans l’eau et les égoutter.
- Éplucher les carottes, l’ail et l’oignon. Mettre les légumes dans un robot de cuisine, rajouter les protéines de soja et tout hacher finement (personnellement, je me suis servie de mon extracteur de jus avec embout pour purée ^^).
- Mettre le mélange obtenu dans une casserole, rajouter le verre d’eau, 1 CS d’huile d’olive et une pincée de sel. Couvrir et porter à ébullition. Mijoter à feu doux pendant 10 min.
- Enlever la casserole du feu. Verser la semoule en pluie en mélangeant soigneusement pour éviter les grumeaux. Laisser reposer 5 min. Vous devez obtenir un mélange assez épais qui ne colle presque pas aux mains. Au besoin, rajouter un peu de semoule.
- A l’aide d’une cuillère et de vos mains formez des petites galettes avec le mélange obtenu.
- Dans une assiette, mélangez la panure avec les épices pour poulet et 1 pincée de sel. Roulez vos galettes dans la panure.
- Faire chauffer 1 CS d’huile d’olive dans une poêle et faites dorer vos galettes environ 3 min sur chaque côté.
- Servir chaud avec légumes ou crudités.

Dans : Mes recettes de cuisine
Par @nie
Le 2 mai 2016
A 7 h 12 min
Commentaires : 0
 
 

Expérience sophro « Déprogrammer la dépendance à la nourriture » – 7 jours après, la fin des EME?

filleOù en suis-je après avoir effectué mon exercice de sophrologie audio quotidiennement pendant 7 jours? Et bien, à -0.6kg tout d’abord (mon poids avait augmenté de 1kg environ depuis 4 ans, mais rien dont j’aurais pu m’inquiéter, et ce n’était donc pas la raison principale de ma démarche, même si ça fait toujours plaisir de constater ce genre d’effets positifs). Et ensuite, côté comportement alimentaire et EME, c’est irréprochable. Dieu sait que j’ai eu des occasions de me sentir seule, anxieuse, en colère et même de m’ennuyer, rien n’y fit: la nourriture n’est apparemment plus un moyen de réconfort pour moi! Un bilan jusque-là positif donc pour cette technique censée dissoudre le lien entre aliments et émotions.

En revanche, les émotions n’étant plus gérées « à l’ancienne » avec du pain et des sucreries, j’ai remarqué qu’elles faisaient plus facilement surface et étaient plus intenses. Par exemple, j’ai eu deux crises de colère alors qu’habituellement je ne me mets jamais en colère. Lors de la deuxième en date, une mémoire d’enfance est remontée: j’étais en CE1 et subissais beaucoup de pression de la part de ma mère qui voulait des résultats scolaires irréprochables. En outre, elle voulait contrôler tous les pans de ma vie: mes activités, mes amis, jusqu’aux vêtements que j’allais porter durant la journée ou la coiffure qu’il m’était autorisé ou non d’avoir. Je me sentais très en colère, car ce que je pouvais vouloir, dire ou penser n’était jamais pris en compte. Cette colère ressortait forcément sous forme de rébellion et c’est là que ma mère s’est mise à me battre. Alors, puisque mes émotions pouvaient me mettre en danger, car les extérioriser me faisait courir le risque d’être frappée, j’ai commencé à les étouffer… par de la nourriture!

J’ai revécu cette mémoire aussi intensément que si c’était hier, comme si j’étais encore cette petite fille à qui on niait tout droit d’exister et qui était submergée par le sentiment d’injustice, de colère et d’impuissance. Je suis convaincue que c’est le fait de rompre ce lien nourriture-émotions qui a permis à cette mémoire de se conscientiser, car il n’y avait plus rien pour continuer à l’étouffer. Un retournement de situation donc aussi inattendu que libérateur.

Je vais tenter de passer de l’écoute quotidienne à une écoute occasionnelle, 1 fois par semaine tout d’abord, tout en continuant mes observations.

Dans : Mon parcours
Par @nie
Le 27 avril 2016
A 13 h 50 min
Commentaires : 3
 
 

Feuilletés aux légumes (végétarien)

20160424_133446Ingrédients (2 pers):

- 1 grosse pomme de terre
- 1 carotte
- 1/4 de chou fleur (environ 100g)
- 1 rouleau de pâte feuilletée
- 1 filet d’huile d’olive
- 1 pincée de sel
- basilic, persil, épices pour tajine

Préparation:

- éplucher la pomme de terre et la carotte, récupérer des fleurs du chou
- couper les légumes en petits morceaux et cuire à la vapeur
- dans un saladier préparer la farce en mélangeant les légumes cuits, l’huile d’olive, le sel et les épices
- couper la pâte feuilletée en deux parties, garnir chaque feuille de pâte ainsi obtenue avec la farce en gardant la moitié de la feuille libre- plier la pâte en deux et souder les bords
- enfourner 15 min dans un four à 200°C.

Dans : Mes recettes de cuisine
Par @nie
Le 24 avril 2016
A 16 h 50 min
Commentaires : 0
 
12345...29
 
 

Iwannabeperfect |
Kcelin |
Laviedagathe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Everybodyneedslove
| 2006story
| Nicoselaraconte